ERP Open Source vs ERP Propriétaire : lequel choisir ?

Janvier 2021 Logiciel ERP

La digitalisation croissante des entreprises industrielles booste le marché français des logiciels Open Source qui maintient une croissance de près de 9 % par an, une moyenne bien supérieure à la croissance du marché IT qui avoisine les 4 % en 2019-2020.

Le marché français de l'Open Source représente plus de 5 Milliards d’Euros (sur un marché global des logiciels et services informatiques estimé à plus de 53 Milliards), c’est le plus important en termes de volume par rapport aux autres grands pays européens.

Cette tendance s’explique d’abord par une forte culture du développement sur-mesure et de l'intégration de systèmes hétérogènes. Culturellement toujours, les dirigeants français sont généralement en quête de souveraineté numérique, leur procurant un sentiment d’indépendance. Ils optent alors souvent pour la réalisation des développements spécifiques en interne, « faits maison ». Historiquement enfin, l’investissement des pouvoirs publics français sur ces technologies a toujours été important, rendant ces technologies plus attrayantes.

Le choix de l’Open Source devient un élément stratégique dans la transformation digitale des entreprises industrielles. Pour 9 entreprises sur 10, ce choix est incontournable ou préférable lorsqu’il est adopté pour l’IA, le data mangement et la blockchain. Les deux premières raisons citées dans l’adoption du logiciel Open Source sont que celui-ci s’avère garant de la personnalisation et synonyme d’indépendance technologique, suivies par la maîtrise des coûts, la fiabilité et l’interopérabilité.

Source : étude du marché de l’Open Source menée en 2019 par le Teknowlogy Group, à l’initiative du CNLL, du Syntec Numérique et du Pôle Systematic Paris-Région. Consulter l’étude

open source code

Le sujet du logiciel Open Source comparé au logiciel Propriétaire est donc plus que d’actualités puisque le marché ne cesse de croître et que de nombreuses solutions Open source font leur apparition… mais qu’en est-il dans le domaine des ERP et en particulier à destination des entreprises industrielles ?

Avant de présenter les principales différences ou forces et faiblesses de chacune de ces typologies de solutions, commençons par définir chacun de ces termes…

Logiciel Open Source, logiciel propriétaire, kézaco ?

Qu'est-ce qu'un logiciel Open Source ?

Un logiciel Open Source, nommé également OSI pour « Open Source Initiative » est un logiciel conçu, développé et testé en mode collaboratif. Cette contribution ouverte permet aux utilisateurs de copier et faire leur le code source du logiciel en toute liberté. Il leur est alors possible de modifier le programme pour répondre à leurs besoins propres, et éventuellement de partager avec d’autres personnes leurs modifications, sans contrainte jusqu’à créer leur propre version dudit logiciel. Dans le cadre de l’ERP, cela signifie par exemple que le logiciel Open Source peut être utilisé librement et enrichi de nouvelles applications ou fonctionnalités, développées et intégrées au cœur de celui-ci.

Qu'est-ce qu'un logiciel propriétaire ?

A contrario, un logiciel propriétaire appartient à son créateur, personne ou organisation, qui l’a conçu et développé. Un logiciel propriétaire est donc par essence la propriété exclusive de son éditeur qui dispose des droits d’auteur afférents à celui-ci. L’éditeur d’un ERP est donc l’unique garant de la disponibilité, de l’évolutivité et des mises à jour du logiciel qu’il commercialise auprès de ses clients par le biais d’un « contrat de licence » aussi appelé « contrat de licence utilisateur final ».

Open Source signifie-t-il gratuit ?

Sur la base de ces définitions, il peut s’avérer alléchant, à première vue, de se tourner vers un ERP Open Source pour des raisons financières… La prudence reste de mise. D’abord, la prévalence des coûts indirects doit être prise en compte avant de faire « l’acquisition » de votre solution ERP. Ensuite, Open Source n’est pas forcément synonyme de gratuit. La licence – le droit d’utilisation – du code source demeure soumis à des conditions qu’il convient d’étudier attentivement, et qui peuvent induire une rémunération des droits d’auteur ou d’autres coûts d’utilisation selon l’usage qui est fait du code. Dans ce contexte, il apparaît plus que judicieux de calculer ce que l’on appelle en France le « Coût Total d’Acquisition ou de possession » (TCO – Total Cost of Ownership).

Voici, à titre d’exemple un tableau représentatif des différents postes budgétaires et services à prendre en compte lors de l’acquisition d’un ERP, pour son maintien, son évolution (hors infrastructure).

Centres de coûts & services associés

Logiciel Open Source

Logiciel Propriétaire

Licences

0/€

OUI

€€€

Installation / Déploiement

OUI

OUI

Paramétrages / Spécifiques

OUI

€€€

OUI

€/€€€

Formations

OUI

€€€

OUI

€€

Support & Maintenance

Suivant la solution

OUI

Mises à jour

NON

OUI

0/€€€

Légende :  0 : Gratuit | : Coût faible | €€ : Coût moyen | €€€ : Coût élevé

Les différences entre un logiciel Open Source et Propriétaire : une approche des services disparate

Les logiciels Propriétaires sont le plus souvent détenus par des éditeurs c’est majoritairement le cas sur le marché de l’ERP et la plupart sont spécialisés dans un ou plusieurs secteurs industriels. Ces derniers peuvent convenir d’accord de distribution avec des intégrateurs, ou réaliser le déploiement eux-mêmes (cas des éditeurs-intégrateurs). Cela signifie que le logiciel est entièrement géré par son propriétaire, du développement, au déploiement, en passant par la formation des utilisateurs ou encore l’évolution du produit. Un éditeur-intégrateur assurera également tous les services inhérents à l’utilisation du logiciel (support, maintenance, mises à jour…) .

Dans le cas d’un logiciel Open Source, on notera que l’installation, les paramétrages et les formations sont soit gérés par un intégrateur indépendant, soit en interne (si la société dispose de ressources informatiques compétentes en la matière). Un intégrateur ou un responsable informatique, contrairement à l’éditeur intégrateur ne dispose pas de la même expertise et du même degré d’informations sur la solution n’étant pas en lien avec l’équipe de Développement ou ne disposant pas des retours de la communauté des autres utilisateurs. C’est pourquoi on constate souvent des délais et des coûts plus importants dans les postes installation, paramétrage et support. Les ERP Open Source ne sont pas forcément centrés sur un secteur d’activité et nécessiteront par conséquent beaucoup plus de développements ou paramétrages spécifiques pour s’adapter aux besoins métiers des industriels. Les mises à jour ne sont également pas systématiques dans le cas de l’Open Source et certaines solutions sont abandonnées par leur communauté de contributeurs. L’Open Source peut donc présenter des risques en terme de pérennité car il fait plus facilement l’objet d’une dépréciation technologique.

Quid de la sécurité ?

En terme de sécurité, le débat est très partagé et il s’avère délicat d’affirmer que l’une ou l’autre de ces typologies de solution sera plus sécurisée… sachant que la majorité des solutions propriétaires sont écrites sur la base d’un langage Open Source ! Cependant, il faut savoir que les éditeurs propriétaires réalisent de nombreux tests avant de lancer leur produit ou de nouvelles versions de celui-ci. A l’inverse, la communauté Open Source réalisant de nombreux ajouts ou modifications par de multiples contributeurs, garantir la stabilité ou la fiabilité d’une version à l’autre d’un code source peut s’avérer une affaire complexe et coûteuse pour l’entreprise.

Déploiement de l’ERP et compétences internes

Le modèle de déploiement qui prévaut pour les ERP propriétaires est souvent basé sur une répartition des charges, entre l’intégrateur qui gère les paramétrages et développements spécifiques en début de projet, puis qui réalise un transfert de compétences vers un responsable de projet à l’intérieur de l’entreprise. Le responsable de projet pourra ainsi réaliser un certain nombre d’adaptations plus ou moins avancées de l’ERP sans avoir de compétences informatiques. Dans ce cas, l’intégrateur fournit généralement une documentation détaillée au client sur le périmètre de son projet.

Le déploiement d’une solution Open Source nécessite des compétences informatiques souvent poussées. Dans une PME , ces compétences reposent souvent sur une seule personne. La mise en place d’une documentation interne projet est dont fortement recommandée afin de conserver l’historique de toutes les adaptations et des développements qui ont pu être réalisés.

Vers un écosystème mixte

Force est de constater que l’utilisation de l’Open Source est aujourd’hui banalisée, notamment via l’accroissement des environnements web. Loin d’être une question de conviction, le choix des entreprises se veut pragmatique puisqu’elles recherchent avant tout la meilleure solution, quel que soit le modèle économique ou de développement. C’est pourquoi celles-ci optent de plus en plus pour un système d’information hétérogène où convergent suivant les logiciels, des modèles propriétaires et libres .

Dans le cadre d’un logiciel ERP, système central et structurant, les 3 éléments clés à prendre en compte dans le choix de sa solution sont en premier lieu, l’adéquation avec les besoins et processus métiers, l’ergonomie car celui-ci sera utilisé par un grand nombre d’utilisateurs et la qualité de services.

Il ne faut pas oublier que l’ERP s’inscrit dans le temps, sa durée de vie moyenne étant estimée à plus de 10 ans dans les organisations, qu’il est utilisé au quotidien dans les entreprises industrielles et par l’ensemble des services clés. C’est pourquoi, au-delà du choix du modèle de distribution du logiciel, il est primordial pour une PMI de s’assurer d’être engagée avec un véritable partenaire, qui dispose d’une expertise dans son métier et d’une capacité d’écoute nécessaires à son accompagnement sur le long terme pour soutenir ses choix stratégiques et ses objectifs de croissance.

Articles related

Ces articles pourraient vous intéresser

Bénéficiez d'une démonstration personnalisée de notre ERP