BeLink utilisateur de l'ERP Sylob 9 en cloud

Pierre Ball, directeur commercial et Franck Pautonnier, chef de projet ERP, se sont prêtés au jeu des questions - réponses autour de l’utilisation de l’ERP Sylob et plus globalement de l’industrie 4.0.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur le choix de l’ERP Sylob et son implémentation chez BeLink Solutions ?

« BeLink Solutions est une société indépendante depuis fin 2017. Séparés d’un grand groupe, nous avons gagné en autonomie dans notre stratégie et nos moyens. Cette indépendance nous a naturellement conduite à nous équiper d’un ERP. Nous cherchions une solution flexible et agile, capable de s’adapter à notre fonctionnement et à notre taille. Sylob a tout simplement été le bon partenaire, à l’écoute, nous proposant un outil répondant à nos besoins » commente Pierre Ball


« L’implémentation de l’outil a été très rapide. Nous avons démarré les premières discussions avec Sylob en milieu d’année 2018, pour un démarrage le 1er avril 2019., soit en 9 mois. Nous avons donc divisé par 2 le temps d’implémentation de l’ERP par rapport à ce qui se fait habituellement » précise Franck Pautonnier

« Sylob est un outil personnalisable. Son ergonomie a permis à nos utilisateurs une prise en main rapide et une autonomie d’utilisation. En une semaine, ils étaient autonomes et disposaient de leurs informations personnalisées. De plus, nous faisons évoluer l’outil en permanence, en fonction de nos besoins, et les équipes Sylob nous propose des opportunités d’amélioration » précise Franck Pautonnier

On parle beaucoup d’industrie 4.0. Comment se situe BeLink Solutions sur ce sujet ?

« Nous avons automatisé plusieurs éléments grâce à l’ERP. Par exemple, pour avoir une meilleure connaissance de notre charge et de nos besoins d’approvisionnement. Les différentes données sont compilées, ce qui nous donne une photo précise de nos besoins. Nous avons gagné en efficacité en limitant les interactions humaines. Nos clients automobiles sont exigeants. Nous devons être flexibles au niveau de notre supply chain pour être capable de réagir rapidement. En cas de dérive, nous sommes capables de pallier aux dérives. Tout est orchestré de manière pointue mais en conservant une agilité » indique Pierre Ball

« L’objectif de l’industrie 4.0, c’est la régularité. C’est elle qui donne de l’efficience et de la productivité, pas la vitesse. Nous avons donc mis en place des véhicules auto guidés dans notre usine. Ces petits véhicules se promènent entre la réserve de matières premières et nos machines de production, de façon optimale. Le véhicule s’arrête automatiquement devant la machine pour y déposer la matière première et récupérer les emballages vides, ce qui donne un rythme régulier à la production. Ce système nous a permis d’optimiser nos coûts. Notre usine est performante, nous travaillons également sur sa propreté. J’aime raconter cette anecdote : un client allemand est venu récemment visiter notre usine. A la sortie, il s’étonne de la propreté de l’usine en me disant qu’il pourrait même y manger dedans. Quand on connaît l’exigence allemande, son étonnement positif est très appréciable. Nous sommes très fiers de notre usine et de nos équipes. Elles ont acquis une expertise qui permet aujourd’hui à BeLink Solutions d’atteindre ce niveau de performance » précise Pierre Ball

Enfin, dans cette période particulière que nous traversons, comment BeLink Solutions envisage l’avenir ?

« Nous avons pu nous adapter au télétravail facilement sans perte d’efficacité grâce notamment à l’ERP. Nous profitons des périodes de confinement pour se projeter dans l’avenir et travailler sur des innovations, particulièrement dans l’électronique imprimée. Nous cherchons à nous poser les bonnes questions et à y apporter les bonnes réponses, pour envisager l’avenir plus sereinement » conclut Pierre Ball

Pour plus d'informations : www.belink-solutions.com