Adele H Music déploye son 1er ERP avec Sylob 5

« Nous avons développé la qualité sonore du piano, ce qui nous permet de nous rapprocher des pianos acoustiques de grand concert, avec la possibilité de le transporter. Les professionnels de la musique peuvent désormais avoir un piano sur lequel ils peuvent travailler, ce qui n’était pas le cas avant. » précise Sébastien Lalande, technicien méthode et chef de projet ERP chez Adele H Music.


Il y a 18 mois, la preuve d’industrialisation est faite. Se pose alors la question de comment pouvoir gérer au mieux cette phase car la fabrication d’un piano Phoenix nécessite 160 pièces différentes pour un total de plus de 700 pièces de montage. Il est donc indispensable pour la start-up de trouver un outil efficace pour assurer le suivi de sa production, le suivi commercial et de facturation. En 2019, la société se lance dans la recherche d’un ERP et se fait alors accompagner par la région.

Déployer son 1er ERP grâce à des processus industriels pré paramétrés

« Nous avons établi un cahier des charges, communiqué à plusieurs éditeurs d’ERP. Suite aux réponses, nous nous sommes arrêtés sur 2 éditeurs dont Sylob. Nous avons ensuite créé un jeu d’essai et vu des démonstrations. Sylob nous a alors proposé sa solution Sylob 5, ERP dédié aux start-ups, avec comme principe que l’ERP est pré programmé pour un démarrage rapide. J’avais déjà une expérience dans la mise en place d’un ERP et nos besoins étaient plutôt simples. Cette solution nous convenait donc parfaitement car elle nous offrait la possibilité de démarrer rapidement, par petites étapes et de pouvoir utiliser l’outil très vite. Le choix de Sylob s’est fait fin novembre 2019 et en janvier 2020, nous commencions à gérer nos commandes et nos stocks avec Sylob. Actuellement, toute la production, les offres de prix clients et les commandes clients sont également gérées par l’outil. Aujourd’hui, je travaille à affiner le plan de charge des différents salariés » explique Sébastien Lalande

« Dans le cadre du projet, les formations se sont faites à distance. L’expérience dans l’intégration d’un ERP m’a permis d’identifier les étapes à mettre en place pour le lancement. Lors des formations, on a beaucoup affiné les paramétrages et identifié les erreurs à ne pas commettre. Un consultant est venu faire une journée sur site pour finaliser la mise en place et répondre à quelques questions. Ces formations rapides sont denses avec beaucoup d’informations à assimiler. Je les ai enregistrées pour pouvoir les réécouter, assimiler les informations et les restituer aux autres utilisateurs. J’ai expérimenté et essayé des choses sur notre base de tests avant de les mettre en production. » ajoute Sébastien Lalande

Une meilleure gestion des approvisionnements

« J’ai maintenant un réel suivi sur la production, les commandes, les clients et les approvisionnements. Justement concernant les approvisionnements, j’ai maintenant un suivi complet de nos 70 fournisseurs : les pièces, les quantités, la date, les consommations programmées, les risques de rupture, la facturation, le suivi de la livraison avec les reliquats, les alertes liées aux consommations par rapport aux ordres de fabrication programmés. De plus, toute cette partie est très conviviale dans son fonctionnement. Il y a un réel suivi qui se met en place avec le plan de charge de l’atelier qui progresse, nous sommes encore en train d’alimenter l’outil avec des données de l’atelier pour affiner cette fonctionnalité au mieux. » conclut Sébastien Lalande