Les 5 KPI à mettre en place dans votre PME

Octobre 2019 Logiciel ERP

Définir et mettre en place des KPI ?

Les indicateurs clés de performance (KPI : Key Performance Indicators en anglais ) sont des outils essentiels pour la gestion d'une entreprise - ou d'une partie de son organisation- parce qu'ils fournissent une vision haut niveau des paramètres stratégiques. Ainsi, par définition, les KPI devraient se limiter aux éléments importants, c'est-à-dire à l'information qui mesure la performance des actions opérationnelles majeures.

Certains KPI, tels que ceux sur les ventes et le retour sur investissement sont déjà utilisés dans la plupart des entreprises, quelque soit leur secteur d’activité, D'autres indicateurs refléteront plutôt la nature et les enjeux spécifiques de l'entreprise analysée. Le rendement des actifs, par exemple, est d'un grand intérêt pour une entreprise avec une forte concentration d'actifs comme la fabrication ou la vente au détail de briques et de mortier, mais peu utile pour une entreprise de services qui dépend davantage des salaires que des actifs physiques.

Des indicateurs qui dépendent de la stratégie de l’entreprise

D'une manière générale, les indicateurs clés de performance permettent de suivre normalement les performances globales dans les domaines stratégiques de l'entreprise: ventes, opérations (production), achats/approvisionnement, voire la recherche & développement.

Selon la nature de son organisation et ses priorités, des indicateurs spécifiques seront mis en place :  suivi des clients, et notamment des programmes d’acquisition de nouveaux clients, les taux d’attrition de la clientèle, l’état des ventes par région, gammes et segments de produits, les retards de règlement ou la rentabilité par région.

Certains indicateurs opérationnels comprennent des analyses de productivité, tels que le revenu par employé/tarif horaire/coût, les unités produites ou le respect du calendrier (OTD : on time delivery), des temps de production ou des mesures de la qualité (rejets/rebut, OTQ : on time quality).

La gestion des stocks : un enjeu majeur pour les entreprises industrielles 

Pour de nombreuses entreprises, le suivi du stock est une grande préoccupation, c'est pourquoi il est important de mettre en place un indicateur pertinent de surveillance des stocks. Il n'est pas très utile de surveiller le niveau des stocks en lui-même. La rotation des stocks (ou l'approvisionnement quotidien) est un meilleur indicateur qui permet d’établir un lien entre les stocks et le volume des ventes. Pourtant, même ces informations ne permettent pas d’avoir une vision globale. La réduction des stocks, bien que normalement une bonne chose, peut alimenter certaines pénuries. C’est pourquoi les entreprises mettent en place des stocks de sécurité sur des composants ou des matières premières. Un suivi du stock disponible, du taux de service réel ou des commandes en attente permet également d’avoir une meilleure vision.

Mettre en place des indicateurs utiles dans les différentes strates de l’entreprise

En descendant dans l'échelle organisationnelle, les KPIs deviennent spécifiques selon le département et sont sous le contrôle du manager du service en question. Il est important que les indicateurs opérationnels suivis dans les différents services puissent être en lien avec les KPIs stratégiques de l’entreprise et être consolidés dans ses indicateurs haut niveau . Tous les services de l'entreprise restent ainsi alignés sur la stratégie globale de l'entreprise.

Quels sont donc les cinq indicateurs les plus importants à mettre en place dans votre entreprise ?

Comme vous l’aurez compris, cela dépend du secteur d'activité de l’entreprise et de ce qui est important pour son succès. Les principaux KPIs tels que les indicateurs classiques du suivi de la rentabilité financière et opérationnelles sont une évidence pour la majorité des sociétés. Dans le cadre d’une activité industrielle avec de la production, une poignée d’indicateurs de suivi doivent permettre à la direction de rester en contact avec l'état de l'entreprise, les clients, les ventes et les opérations. On pourrait par exemple citer : le résultat d’exploitation, le suivi du carnet de commandes, le niveau de production, la rotation et le poids des stocks, et la trésorerie disponible.

Lors de la mise en place d’une solution ERP pour votre PME, il est nécessaire d’avoir à l’esprit l’ensemble des indicateurs clés de l’entreprise et s’assurer que le logiciel aura la capacité de fournir ses indicateurs ou du moins de mettre à facilement à disposition l’ensemble des données nécessaires à leur constitution.

Lire aussi : 5 raisons de choisir Sylob 5 comme 1er ERP pour votre PME industrielle

Découvrez comment les industriels les plus rentables d'aujourd'hui surveillent et mesurent les facteurs de leur succès.
Téléchargez gratuitement notre ebook "Top 14 des KPI pour une production efficiente"

Articles related

Ces articles pourraient vous intéresser